Dans cette BD colorée, L’Info Mioche t’explique pourquoi nous sommes souvent malades en hiver !

microbe-bulle-1

On entend une voix qui vient du fond de la chambre des enfants : « Paco ! Laisse-Boi ! » On dirait que Cléo a du mal à prononcer les M… c’est le signe qu’elle est enrhumée ! Elle est allongée dans son lit, pour se soigner. Elle appelle Philibert au secours car Paco l’attaque, chevauchant un balais comme s’il était chevalier à l’assaut d’un château fort ! « Sus à l’ennemie ! »

microbe-bulle-2

Philibert vient calmer la pagaille et demande à Paco de laisser Cléo tranquille. Paco répond que devant les microbes qui ont assailli Cléo, il faut qu’il se défende, lui ! Philibert explique qu’on utilise l’expression « attraper froid » parce que c’est souvent en hiver qu’on tombe malade. Mais en réalité bien sûr, on n’attrape pas froid…

microbe-bulle-3

Cléo constate que pourtant c’est toujours en hiver qu’elle tombe « Balade ». Philibert répond que l’hiver est une saison aux températures basses. Le corps a froid, et il est moins rapide. Les cellules qui le composent mettent plus de temps à réagir…

Paco, plein d’énergie, mime à nouveau une attaque : il explique à Cléo que comme son corps est moins rapide, ses défenses contre les virus le sont aussi ! Et les virus, résistants au froid, ont le temps de s’installer…

microbe-bulle-5

Cléo se défend : comment a-t-elle pu être attaquée par des microbes et des virus alors qu’elle n’est restée dehors que 5 minutes ?!

Philibert lui explique : en fait, il est faux de penser qu’on est protégé en restant bien au chaud à l’intérieur. C’est même exactement l’inverse ! Les microbes se transmettent d’une personne à une autre et se déplacent plus facilement dans une pièce ou une maison fermée. Alors pour éviter leur difusion, il vaut mieux aller se promener au grand air, et bien aérer chez soi, même si après il fait un peu froid !

Du coup, l’expression est mal utilisée, on devrait plutôt parler d’ « attraper chaud » !

microbe-bulle-6

Un peu plus tard dans la journée, on retrouve Cléo toujours dans son lit, mais aussi… Paco ! Il s’est trop frotté aux microbes de sa soeur, et il a été attaqué lui aussi ! A son tour d’être au lit, de tousser et sûrement, de le regretter… Cléo, pendant ce temps, rigole bien : son virus l’a vengée !